Couverture de Tempête sur la savane

Tempête sur la savane

AUTEUR : Michaël Escoffier
ILLUSTRATRICE : Manon Gauthier
À partir de 3 ans.
32 pages

Un éléphant dans la savane n’arrête pas de rouspéter, rouspéter, rouspéter. Les animaux de la savane se réunissent pour trouver une solution à tout ce rouspétage. Une solution qui sera assez efficace, oui…

Un tandem auteur et illustratrice complices, un avec une plume impertinente et originale et l’autre avec des collages qui soulignent cette impertinence. Escoffier est un auteur unique traduit dans plusieurs langues et dont les albums ont beaucoup de succès. L’album épétant de l’année !

Thématiques : animaux, politesse, le vivre ensemble, résolution de problèmes, Afrique.

Si vous désirez un éléphant qui rouspète en peluche, Céline Malépart l’offrira en deux formats. Vous n’avez qu’à communiquer avec elle.
Sur Facebook: facebook.com/celineetsesbidules
Son courriel: celinemalepart@videotron.ca

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-01-7
  • Distribué au Canada par dimedia.com et en Europe par Harmonia Mundi
16,00 €

✮✮✮✮ « ... Par un habile et simplisme artifice (les mots rous/pète et caca/huètes écrits en deux teintes, notamment), l'auteur accole un double sens à son récit. Et ce double niveau de lecture, un tantinet impertinent, fait immanquablement rire les petits. Et les grands aussi. D'où la relecture en boucle. Le coup de crayon rigolo et les découpages inspirés de l'illustratrice Manon Gauthier, en phase avec le texte, ajoutent du superbe à l'album grand format [...]. Avant d'y plonger, il faut juste savoir qu'il faudra le lire encore, encore et encore. Aujourd'hui... comme demain. »

Karine Tremblay, La tribune, 13 février 2016

« On a donc le choix entre deux histoires, celle d’un éléphant ayant un mauvais caractère qui embête les animaux de la savane, ou celle d’un pachyderme aux nombreuses flatulences qui incommode tous les odorats qui passent à proximité. L’illustratrice utilise le découpage et la superposition pour donner un effet de relief et de vie aux images, rendant à merveille les expressions et les mouvements des animaux, et le comique de la situation. »

Opalivres

« Imaginez-les écrits en deux teintes, l’une s’effaçant au profit de l’autre pour accoler un double sens à l’histoire de cet éléphant qui ne cesse de rous-péter. Et personne n’aime se faire rous-péter dessus ! Une collection pensée pour lire à deux. Une réussite »

femina.fr

« Mais au-delà de l’histoire, délicieusement illustrée par Manon Gauthier, qui utilise des techniques variées (découpage, collage, dessin) avec un grand art et un foisonnement de détails exquis, le texte est drôle par l’utilisation d’une typographie spéciale qui donne aux mots un double sens. »

Association pour le développement de l'éveil musical

« OMG. J’ai lu avec mes enfants ce matin les trois livres D’eux, et… ♥♥♥♥♥ Je les avais distraitement feuilletés lundi, et oubliés dans le sac à côté de mon lit. Ce matin, j’ai ressorti le sac et on a ri fort en lisant Tempête sur la savane. Vraiment fort. MERCI MERCI MERCI. »

Isabelle Bolduc, libraire, Rouyn-Noranda

Quel rous-péteur ! Qu'est-ce qui fait rire les enfants à tous les coups ? Avec un tel titre, vous avez sûrement tous déjà saisi de quoi il sera question dans cet album. Dans la savane, il y a un éléphant rous-péteur. Du matin au soir il rous-pète. Et finit même par ne plus avoir d'amis car qui aime se faire rous-péter au nez ? Les autres animaux n'y tiennent plus ! Trop de tou-pet !!! Et si la solution venait d'un peu de caca-huètes ? Le prout donc ! Universel. Ça ne manque pas, c'est toujours drôle. Mais cet album est bien plus subtil que ça. C'est par un jeu de couleur de police, par l'intonation du lecteur que l'histoire atteindra tout son potentiel comique. On peut lire cette histoire sans marquer un temps d'arrêt, nous avons un éléphant qui râle. On peut marquer un temps entre les syllabes et l'enfant va prendre conscience du double sens. Une syllabe c'est important, une syllabe ça peut tout changer. On peut la relire sans prononcer les syllabes blanches et, oh magie !, le récit devient différent. Des prouts et quelques gros mots. Plaisir de la transgression, fous rires garantis. Je parlerai bien de conscience phonologique, de l'envie d'apprendre à vite déchiffrer pour relire seul l'histoire cachée mais c'est avant tout une lecture plaisir, de celles qu'il faut relire encore et encore. Même Elora, 10 ans, a aimé cet album. Moi j'ai adoré les dessins qui sont originaux et l'écriture qui est aussi originale. En plus c'est drôle même si parfois il y a des gros mots qu'on est pas obligé de lire aux plus petits. J'ai adoré et je le recommande à tout le monde. Les illustrations sont en effet très chouettes. Des dessins simples qui parleront aux plus jeunes lecteurs, un effet de collage/superposition qui ferait une chouette activité arts visuels avec les enfants. Les illustrations sont d'ailleurs une aide précieuse pour comprendre le double sens du texte. On lit que l'éléphant rouspète et pourtant un petit nuage se forme bien loin de sa bouche... Il y a anguille sous roche n'est-ce pas. On rencontre de nombreux animaux africains, on aborde le vivre-ensemble, la politesse, l'implicite, le double sens, la phonologie... et c'est surtout très drôle ! C'est carton plein pour nous. Un album savoureux, intelligent et plein d'impertinence (mais on en attendait pas moins de l'auteur des excellents La mouche qui pète, Bonjour docteur et bien d'autres). A découvrir dès 4 ans.

https://demoisellesdechatillon.blogspot.com

Ce livre plein d’humour plaira à coup sûr à vos enfants. C’est l’histoire d’un éléphant qui rouspète tout le temps et contre tout le monde. Il agace tous les animaux de la savane qui vont chercher à se venger. La structure répétitive et l’accent mis sur certaines parties de mots plairont aux plus jeunes… Les plus âgés adoreront découvrir la double lecture de l’ouvrage. En effet, en enlevant les parties grisées de certains mots, l’histoire devient tout autre. Cette deuxième lecture est à éviter avec les plus jeunes car elle contient quelques grossièretés. Mes loulous ne quittent plus ce livre ! Les illustrations entre pastels et papiers collés collent parfaitement au style de l’album.

https://www.mamansurlefil.fr

Les éditions D²eux nous viennent du Québec et commencent seulement à être diffusées en France. Rien que pour cette histoire de Michaël Escoffier, ça valait le coup de les voir traverser l'Atlantique ! Évidemment, il faut aimer les histoires un peu pipi/caca. Moi, j'adore et je salue la création à double sens de cet album. On peut donc lire deux versions de cette histoire : la version soft de l'éléphant qui rouspète ou celle plus osée de celui qui pète. Juste quelques différences de couleurs dans le texte permettent de faire la nuance. On joue sur la composition des mots uniquement, les phrases, elles, ne changent pas et c'est ce qui est fort ! On retrouve même ce double sens dans les illustrations, ce qui est plus difficile. L'éléphant a donc la tête fâchée de celui qui rouspète et quelques nuages noirs au-dessus de lui qui peuvent être dus à sa colère ou... à ses pets. Idem pour les cacahuètes qui ont des allures de crottes ! Tout dépend de la façon dont on laisse le texte influencé notre regard sur l'image. Encore une fois, Michaël Escoffier montre son talent pour raconter avec intelligence une histoire sur un sujet trivial mais dans un livre parfaitement orchestré. Moi, j'ai ris, et plusieurs fois, et je vous assure que ça fonctionne parfaitement avec les enfants, petits ou grands !

http://www.litteraturejeunesse.fr Sophie

Un éléphant dans la savane n'arrête pas de rous-péter! Importunant tout le monde, les animaux se réunissent pour trouver une solution! Album vraiment rigolo sur le thème des "prouts et des cacas". Les mots (caca-huète, rous-péte...) sont écrits en 2 teintes, donnant ainsi à l'histoire un double sens! Un jeu avec les mots un tantinet impertinent, qui ne manque pas de faire rire les petits! Attention, vous risquez de devoir le lire, le relire et le relire encore!

Livres préférés de mes enfants

Tempête sur la Savanne Une lecture a double sens, un tantinet impertinente, pour notre plus grand plaisir#doublesens #impertinent #lecturetimefun

https://www.tiktok.com/@livres.preferes/video/6847099348661177606

Un éléphant bougon Michaël Escoffier, né en 1970, vivant à Lyon, auteur français d’une cinquantaine d’albums jeunesse, et Manon Gauthier, graphiste, née à Ste-Julie et vivant à Montréal (Prix Illustration Jeunesse 2007), ont réalisé le tout récent livre pour enfants, Tempête sur la savane, que publient les éditions D’Eux. Plusieurs illustrations occupent le format entier de l’album (24,2 x 34 cm), ce qui donne une visibilité importante à la sténographie et aux figures. La couverture cartonnée, doublée, d’une dominante sable, coloration qui annonce un paysage chaud, africain ou du sud, donne à voir un éléphant grincheux, survolé par des moustiques étonnés. Le texte très court de Michaël Escoffier est constitué de phrases aux mots écrits en coloris distincts, vocable amusant et à double-sens : tant de tou/pet, trop con/tent de rous/péter, caca/huètes, cul/otté. Cela servira à l’enfant à repérer les césures, à formuler et enrichir un vocabulaire à partir de ces coupures. Il y retrouvera une comptine, chansonnette qui n’est pas sans évoquer les paroles de un éléphant, ça trompe, ça trompe… Dans Tempête sur la savane, les jeux de langage, les contresens sont réjouissants, divertissants pour les marmousets, sur le thème un peu égrillard des sanies et des interdits en public du corps et du parler comme : caca, péter. Manon Gauthier applique la technique des papiers découpés (découpage plus collage). Elle organise un univers d’animaux de papier aux contours schématisés, qui portent des traces plastiques de fusain, de pastels gras, de traçages à la craie grasse blanche. Il s’agit de collages bruts sans effets décoratifs ou mignards. Il est possible de qualifier ce travail, d’assemblage, même si la narration est présente pour faciliter la compréhension d’un très jeune public. L’on y trouve la spontanéité reconstituée de dessins d’enfants, et c’est un paradoxe – dans le cas présent, cela est réussi. L’éléphant véhicule de nombreux symboles, se retrouve comme logo et emblème. Le premier éléphant de fiction, Babar, créé par Cécile et Jean de Brunhoff, est aussi un des premiers héros de la littérature enfantine. Ici, l’éléphant rous/péteur de M. Gauthier va rencontrer maints animaux de la savane, sur terre et dans l’eau. Un conseil organisé par les bêtes aura lieu et les petits lecteurs et lectrices pourront observer, dénombrer et connaître le nom de chacun des habitants de cette terre à la végétation rare et clairsemée. La gamme chromatique, sobre, arbore des gris chauds, des noirs, des beiges et des jaune ocre. L’organisation textuelle, pour faire rire et travailler l’imaginaire, est élégante, bien lisible. L’ensemble est plaisant, délicieusement impertinent,

Yasmina Mahdi http://www.lacauselitteraire.fr/tempete-sur-la-savane-michael-escoffier-manon-gauthier-par-yasmina-mahdi

Drôle, insolent : de quoi passer un excellent moment ! ❤️❤️❤️ 71CQeZTVxDL.jpg Un album hilarant qui joue sur les mots et les situations : un éléphant qui passe son temps à rouspéter et qui du coup n’a plus d’amis tellement il est insupportable. Tout y passe, personne n’y échappe. Un jour les animaux, excédés décidèrent de lui tendre un piège rempli de cacahuètes et ainsi mirent fin à cette série insupportable bruyante et odorante. Ainsi vous Suarez que si un éléphant dans votre entourage rouspéte un peu trop il faut lui jeter des cacahuètes. C’est drôle, cela va plaire aux petits par le comique de répétition et les jeux de mots, à vous d’y mettre le bon ton et l’enthousiasme nécessaire à sa lecture. A offrir et savourer sans modération.

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2020/08/24/tempete-sur-la-savane-6259166.html

Voilà un album qui va faire le régal des lecteurs débutants. C’est l’histoire d’un éléphant qui n’arrête pas de rouspéter. De jour, de nuit, il rouspète à la figure et au nez de tous les autres animaux. La première syllabe du mot est toujours d’une couleur différente du reste de la phrase et l’image entretien l’ambiguïté: les « rouspeteries » de l’éléphant semblent avoir des conséquences olfactives autant que sonores. Tant et si bien qu’il s’attire les foudres de tous (seules les mouches semblent apprécier sa compagnie) et que les habitants de la savane finissent par se liguer contre lui. Le procédé est répété et enrichit avec de nouveaux mots. Ainsi les animaux fâchés font un piège à base de cacahuètes pour punir ce gros culotté. Cette petite touche d’impertinence qui s’adresse aux lecteurs avertit les amuse follement. tempête sur la savane Il ne s’agit pas seulement de parler de prouts et de caca (ce qui, il faut l’admettre, amuse encore beaucoup les enfants au CP) mais de le faire sans en avoir l’air, comme un pied de nez aux grandes personnes. Par ce procédé, l’auteur réussi à instaurer une connivence directement avec le lecteur, ensemble ils se jouent des codes de bonne conduite. On retrouve d’ailleurs cette complicité avec le lecteur dans plusieurs albums de Michaël escoffier (voir par exemple « Sans le A » où il joue également avec les mots) L’image accompagne parfaitement l’humour du texte. Les personnages sont expressifs et cocasses, l’utilisation de crayons de couleurs sur papier découpé leur donne un air faussement enfantin. Tout à fait adapté à la lecture gratuite, « juste pour le plaisir », telle que je la pratique, « Tempête sur la savane » se prête également parfaitement à une exploitation pédagogique (à condition que vous ne soyez pas réfractaire à un brin d’impertinence en classe).

Chloé Séguret https://www.litterature-enfantine.fr/2020/08/31/tempete-sur-la-savane/

Quel texte irrévérencieux, mais que c'est drôle ! Il y a deux façons de lire l'histoire, l'une politiquement correcte, l'autre un peu moins... à vous de choisir ! Que vous optiez pour l'une ou l'autre, le résultat sera de toute manière très drôle. Il suffit de regarder l'image de la couverture, je ne sais pas ce que cela vous inspire, mais pour ma part la bouille de cet éléphant râleur m'amuse énormément ! Un album malicieux qui devrait connaître un franc succès auprès des enfants.

http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2020/09/16/La-vague-des-albums-161

Parfois, il arrive de rencontrer dans la savane un éléphant qui rouspète, enfin qui pète, pour le plaisir d'embêter les autres animaux. Comment cesser cela ! Dans cet album assez hilarant, toute l'intelligence de ce récit s'inscrit dans les jeux de mots qui donnent à ce récit simple, une place en or à l'humour. De plus, l'originalité réside aussi dans le fait qu'il nous offre une double écriture, il suffit d'ouvrir l'oeil et de bien regarder le jeu des caractères. L'illustratrice joue également un rôle important en apportant vie à ce récit qu'elle a composé de découpages et de superpositions pour ainsi nous offrir un dessin naïf à la hauteur de cette savane, couleur de terre, et renforcer ce côté rocambolesque de cette aventure aux odeurs pestilentielles ! Un brillant album à double sens, loufoque et intelligent comme on les aime ! Rien n'est à négliger dans cet album, même les couvertures de gardes intérieures jouent un rôle ! Un album à écouter d'abord et ensuite à lire !

Libbylit

Cet album, rigolo comme tout, joue avec les mots et nous délivre une histoire dont le double sens ne passera pas inaperçu... C'est une histoire amusante qui parle de politesse, de respect et des difficultés que l'on peut avoir à vivre ensemble. Le tout, sur un ton léger qui fera beaucoup rire les petits et les grands ! J'ai beaucoup aimé la simplicité de cet album qui va à l'essentiel. Sa structure répétitive fonctionne très bien auprès des plus jeunes. C'est une histoire aussi agréable et amusante à lire qu'à écouter et les petits ne s'en lassent pas. Les illustrations sont aussi drôles que le texte. Regardez un peu comme les animaux sont expressifs ! Voilà un album à découvrir sans tarder sinon il se pourrait bien que notre éléphant vienne vous (rous)péter dessus !

Myarosa http://mya.books.over-blog.com/2020/07/tempete-sur-la-savane.html
Page intérieure du livre Tempête sur la savanePage intérieure du livre Tempête sur la savane

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada