Couverture de Tempête sur la savane

Tempête sur la savane

AUTEUR : Michaël Escoffier
ILLUSTRATRICE : Manon Gauthier
À partir de 3 ans.
32 pages

Un éléphant dans la savane n’arrête pas de rouspéter, rouspéter, rouspéter. Les animaux de la savane se réunissent pour trouver une solution à tout ce rouspétage. Une solution qui sera assez efficace, oui…

Un tandem auteur et illustratrice complices, un avec une plume impertinente et originale et l’autre avec des collages qui soulignent cette impertinence. Escoffier est un auteur unique traduit dans plusieurs langues et dont les albums ont beaucoup de succès. L’album épétant de l’année !

Thématiques : animaux, politesse, le vivre ensemble, résolution de problèmes, Afrique.

Si vous désirez un éléphant qui rouspète en peluche, Céline Malépart l’offrira en deux formats. Vous n’avez qu’à communiquer avec elle.
Sur Facebook: facebook.com/celineetsesbidules
Son courriel: celinemalepart@videotron.ca

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-01-7
  • Distribué au Canada par dimedia.com et en Europe par Harmonia Mundi
22,95 $

✮✮✮✮ « ... Par un habile et simplisme artifice (les mots rous/pète et caca/huètes écrits en deux teintes, notamment), l'auteur accole un double sens à son récit. Et ce double niveau de lecture, un tantinet impertinent, fait immanquablement rire les petits. Et les grands aussi. D'où la relecture en boucle. Le coup de crayon rigolo et les découpages inspirés de l'illustratrice Manon Gauthier, en phase avec le texte, ajoutent du superbe à l'album grand format [...]. Avant d'y plonger, il faut juste savoir qu'il faudra le lire encore, encore et encore. Aujourd'hui... comme demain. »

Karine Tremblay, La tribune, 13 février 2016

« On a donc le choix entre deux histoires, celle d’un éléphant ayant un mauvais caractère qui embête les animaux de la savane, ou celle d’un pachyderme aux nombreuses flatulences qui incommode tous les odorats qui passent à proximité. L’illustratrice utilise le découpage et la superposition pour donner un effet de relief et de vie aux images, rendant à merveille les expressions et les mouvements des animaux, et le comique de la situation. »

Opalivres

« Imaginez-les écrits en deux teintes, l’une s’effaçant au profit de l’autre pour accoler un double sens à l’histoire de cet éléphant qui ne cesse de rous-péter. Et personne n’aime se faire rous-péter dessus ! Une collection pensée pour lire à deux. Une réussite »

femina.fr

« Mais au-delà de l’histoire, délicieusement illustrée par Manon Gauthier, qui utilise des techniques variées (découpage, collage, dessin) avec un grand art et un foisonnement de détails exquis, le texte est drôle par l’utilisation d’une typographie spéciale qui donne aux mots un double sens. »

Association pour le développement de l'éveil musical

« OMG. J’ai lu avec mes enfants ce matin les trois livres D’eux, et… ♥♥♥♥♥ Je les avais distraitement feuilletés lundi, et oubliés dans le sac à côté de mon lit. Ce matin, j’ai ressorti le sac et on a ri fort en lisant Tempête sur la savane. Vraiment fort. MERCI MERCI MERCI. »

Isabelle Bolduc, libraire, Rouyn-Noranda

Quel rous-péteur ! Qu'est-ce qui fait rire les enfants à tous les coups ? Avec un tel titre, vous avez sûrement tous déjà saisi de quoi il sera question dans cet album. Dans la savane, il y a un éléphant rous-péteur. Du matin au soir il rous-pète. Et finit même par ne plus avoir d'amis car qui aime se faire rous-péter au nez ? Les autres animaux n'y tiennent plus ! Trop de tou-pet !!! Et si la solution venait d'un peu de caca-huètes ? Le prout donc ! Universel. Ça ne manque pas, c'est toujours drôle. Mais cet album est bien plus subtil que ça. C'est par un jeu de couleur de police, par l'intonation du lecteur que l'histoire atteindra tout son potentiel comique. On peut lire cette histoire sans marquer un temps d'arrêt, nous avons un éléphant qui râle. On peut marquer un temps entre les syllabes et l'enfant va prendre conscience du double sens. Une syllabe c'est important, une syllabe ça peut tout changer. On peut la relire sans prononcer les syllabes blanches et, oh magie !, le récit devient différent. Des prouts et quelques gros mots. Plaisir de la transgression, fous rires garantis. Je parlerai bien de conscience phonologique, de l'envie d'apprendre à vite déchiffrer pour relire seul l'histoire cachée mais c'est avant tout une lecture plaisir, de celles qu'il faut relire encore et encore. Même Elora, 10 ans, a aimé cet album. Moi j'ai adoré les dessins qui sont originaux et l'écriture qui est aussi originale. En plus c'est drôle même si parfois il y a des gros mots qu'on est pas obligé de lire aux plus petits. J'ai adoré et je le recommande à tout le monde. Les illustrations sont en effet très chouettes. Des dessins simples qui parleront aux plus jeunes lecteurs, un effet de collage/superposition qui ferait une chouette activité arts visuels avec les enfants. Les illustrations sont d'ailleurs une aide précieuse pour comprendre le double sens du texte. On lit que l'éléphant rouspète et pourtant un petit nuage se forme bien loin de sa bouche... Il y a anguille sous roche n'est-ce pas. On rencontre de nombreux animaux africains, on aborde le vivre-ensemble, la politesse, l'implicite, le double sens, la phonologie... et c'est surtout très drôle ! C'est carton plein pour nous. Un album savoureux, intelligent et plein d'impertinence (mais on en attendait pas moins de l'auteur des excellents La mouche qui pète, Bonjour docteur et bien d'autres). A découvrir dès 4 ans.

https://demoisellesdechatillon.blogspot.com

Ce livre plein d’humour plaira à coup sûr à vos enfants. C’est l’histoire d’un éléphant qui rouspète tout le temps et contre tout le monde. Il agace tous les animaux de la savane qui vont chercher à se venger. La structure répétitive et l’accent mis sur certaines parties de mots plairont aux plus jeunes… Les plus âgés adoreront découvrir la double lecture de l’ouvrage. En effet, en enlevant les parties grisées de certains mots, l’histoire devient tout autre. Cette deuxième lecture est à éviter avec les plus jeunes car elle contient quelques grossièretés. Mes loulous ne quittent plus ce livre ! Les illustrations entre pastels et papiers collés collent parfaitement au style de l’album.

https://www.mamansurlefil.fr

Les éditions D²eux nous viennent du Québec et commencent seulement à être diffusées en France. Rien que pour cette histoire de Michaël Escoffier, ça valait le coup de les voir traverser l'Atlantique ! Évidemment, il faut aimer les histoires un peu pipi/caca. Moi, j'adore et je salue la création à double sens de cet album. On peut donc lire deux versions de cette histoire : la version soft de l'éléphant qui rouspète ou celle plus osée de celui qui pète. Juste quelques différences de couleurs dans le texte permettent de faire la nuance. On joue sur la composition des mots uniquement, les phrases, elles, ne changent pas et c'est ce qui est fort ! On retrouve même ce double sens dans les illustrations, ce qui est plus difficile. L'éléphant a donc la tête fâchée de celui qui rouspète et quelques nuages noirs au-dessus de lui qui peuvent être dus à sa colère ou... à ses pets. Idem pour les cacahuètes qui ont des allures de crottes ! Tout dépend de la façon dont on laisse le texte influencé notre regard sur l'image. Encore une fois, Michaël Escoffier montre son talent pour raconter avec intelligence une histoire sur un sujet trivial mais dans un livre parfaitement orchestré. Moi, j'ai ris, et plusieurs fois, et je vous assure que ça fonctionne parfaitement avec les enfants, petits ou grands !

http://www.litteraturejeunesse.fr Sophie
Page intérieure du livre Tempête sur la savanePage intérieure du livre Tempête sur la savane

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada