Couverture de Les yeux fermés

Les yeux fermés

AUTEURE : Catherine Latteux
ILLUSTRATRICE : Célina Guiné
À partir de 3 ans
32 pages

Moe joue de la musique pour son amie. Au milieu d’un silence, la fillette se lève. 

-Que fais-tu Lily?
Mais déjà Lily ne l’écoute plus.
Elle disparaît au bout de l’allée… 

Un texte plein de poésie qui surprend à la toute fin, et qui donne une autre angle à la relecture.

Thématiques : cécité, nature, poésie

Pour les enseignants :

Comme déjà .écrit, une fin surprenante qui change notre compréhension de l’histoire, et qui appelle une relecture.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-45-1
  • Distribué au Canada par Dimedia
  • Distribué en Europe par Harmonia Mundi
18,95 $

« L’angle emprunté par Catherine Latteux détourne ainsi — et fort bien — toute ambition pédagogique ou moralisatrice et fait de ce moment une ode à cette capacité d’écouter, de prendre le temps de saisir l’alentour autrement que par les apparences. Et c’est à coups de courtes phrases dansantes, de rimes, de quelques allitérations, de très peu de mots en fait, que l’on entre dans ce monde foisonnant. » ★★★★

Marie Fradette, Le Devoir

Cette nouveauté de 2020, publiée aux éditions D’Eux, est tout simplement sublime. Elle est pour moi l’exemple parfait d’une oeuvre que l’on doit contempler, lire et relire même pour en percevoir toutes les subtilités. Une première lecture les yeux fermés, pourquoi pas! Osez. Imaginez-vous en train de lire cette oeuvre à vos élèves à l’extérieur, lorsque nous serons de retour en classe. J’amènerai mes cocos à à apprécier, à ressentir, à écouter cette oeuvre poétique où l’autrice décrit avec une grande précision la musique de la nature : le gazouillis des oiseaux, le friselis des épis, le son du grillon, le sifflement des roseaux,… Puis, en relecture, nous admirerons le travail collaboratif de Célina Guiné, qui a réussi à rendre hommage à ce magnifique texte. Valsant entre l’abstrait et le figuratif, l’illustratrice cristallise chez le lecteur les émotions ressenties par la lecture du texte, puis par la contemplation de ses illustrations. Tout ce travail, ces mots et ces images, sont en effet d’une grande cohérence et inspireront les auteurs de nos classes! Ce texte narratif est construit autour de dialogues. Ce choix énonciatif est judicieux, car il permet de créer un effet réel et ainsi de réduire la distance entre le lecteur et les personnages. Aussi, le dialogue contribue selon moi à donner du rythme à ce texte en ralentissant par une succession de questions la progression de l’intrigue, permettant d’amener le lecteur à se poser, à se plonger dans cette contemplation amenée par la curiosité, la détermination et la confiance qu’a la petite Lily envers la nature.

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2020/04/12/contemplons-la-nature-qui-se-reveille-les-yeux-fermes/
Page intérieure du livre Les yeux fermésPage intérieure du livre Les yeux fermésPage intérieure du livre Les yeux fermés

Nos partenaires

Conseil des arts du CanadaMinistère du Patrimoine Canadien