Couverture de La visite

La visite

AUTEURE : Louison Nielman
ILLUSTRATEUR : Jean-Claude Alphen
À partir de 3 ans
60 pages

Paul laissa les bruits de la ville…

…pour gagner le silence de la forêt.

Soudain, son cœur bondit : un ours GIGANTESQUE se tenait devant lui!  

Intrigué, l’ours regardait cette petite chose pas poilue du tout.

Apeuré, Paul hâta le pas pour rentrer.

L’ours, lui, se dit :

« – Chouette ! Un nouveau jouet ! »

Le début d’une étrange amitié…

Un texte fort, simple et touchant sur l’amitié. Comment nait-elle? Comme apprivoiser l’autre? Et nos différences, ont-elles de l’importance? Un deuxième livre du tandem qui nous avait donné Une vie de chat.

Thématiques : amitié, ours, nature 

Pour les enseignants :

De quoi alimenter de longues discussions sur la définition du mot ami.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-63-5
  • Distribué au Canada par Dimedia
  • Chez votre libraire préféré le 27 avril 2021
21.95 $

« Cet album, d’une facture graphique impeccable grâce au talent d’Alphen, et à l’histoire si pétillante sur l’acceptation et l’ouverture à l’autre, plaira au lecteur à la fois pour l’émerveillement que la figure de l’ours produira, mais aussi pour sa douceur. »

Revue Les Libraires, avril 2021

La Visite livre un récit moins évident qu'il n'y paraît sur l'appréhension de la différence et le pouvoir de l'amitié. La connaissance de l'autre ne se fait pas sans heurts. Mais une fois les incompréhensions dépassées, on se rend compte que le jeu en valait largement la chandelle.

https://www.dropbox.com/s/dgw82bxmhb9kayi/Graou-La%20visite-2.pdf?dl=0

Par le biais d'une rencontre avec un ours, l'ouvrage aborde le thème de l'ouverture à l'autre, de l'amitié. Les ours et les hommes s'évitent mutuellement depuis toujours, jusqu'à ce que Paul et cet ours en particulier décident de faire différemment. Il est par ailleurs intéressant qu'il y ait un contraste évident entre l'immensité de l'ours, qui a toutes les caractéristiques de la bête féroce, et ses pensées intérieures, qui sont douces et amicales. En fait, en matière de différences humaines, on a parfois peur des apparences et on n'ose pas regarder au-delà. Des peintures et crayonnés minimalistes illustrent cette charmante histoire d'amitié.

http://biblio.villemontlaurier.qc.ca/in/details.xhtml?id=p%3A%3Ausmarcdef_0000087933

C'est un album intelligent et habile. Le jeu de contrastes et d'oppositions, tant dans le texte que dans les sublimes illustrations de Jean-Claude Alphen (dont, je suis fan, vous le savez),  permet de donner plus d'impact à cet album. On peut en faire une lecture simple ou plus engagée.

http://parfumsdelivres.blogspot.com/2022/09/la-visite-de-louison-nielman-illustre.html

Il faut prendre le temps de savourer cette histoire, d’entrer avec Paul dans la forêt , de faire la rencontre de l’ours, de s’affoler, de s’étonner et de tourner encore et encore les pages pour raconter une belle histoire, étonnante, différente et emplie d’imagination et d’ouverture vers les autres. Une rencontre improbable qui se transforme en sort de conte qui tourne bien pour une fois : la naissance d’une amitié. Les illustrations épurées au trait de crayon sur donnent une épaisseur à l’ours face à la fragilité du jeune humain et des décors qui semblent de véritables fétus prêts à se briser d’un coup de patte. Une ambiance pas comme les autres, un album puissant et beau. On aime

Jean-Luc http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2022/09/05/la-visite-6399659.html

Le récit de Louison Nielman est une histoire d’amitié à laquelle nos deux héros ne s’attendaient pas. Malgré leurs différences et cette première rencontre qui ne commence pas idéalement, arriveront-ils à s’apprivoiser ? L’amitié doit-elle obligatoirement naître à partir de points communs ?
Niveau illustrations, on retrouve l’univers de Jean-Claude Alphen, ces traits qui nous donnent envie de caresser le papier, ces espaces neutres magnifiquement bien maîtrisés et cette palette de couleurs à la fois succincte et intense.

https://www.instagram.com/p/CiIQGvOKlvF/

Il faut prendre le temps de savourer cette histoire, d’entrer avec Paul dans la forêt , de faire la rencontre de l’ours, de s’affoler, de s’étonner et de tourner encore et encore les pages pour raconter une belle histoire, étonnante, différente et emplie d’imagination et d’ouverture vers les autres. Une rencontre improbable qui se transforme en sort de conte qui tourne bien pour une fois : la naissance d’une amitié. Les illustrations épurées au trait de crayon sur donnent une épaisseur à l’ours face à la fragilité du jeune humain et des décors qui semblent de véritables fétus prêts à se briser d’un coup de patte. Une ambiance pas comme les autres, un album puissant et beau.

http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2022/09/05/la-visite-6399659.html

Le texte de Louison Nielman est d’une poésie rare, simple et subtile à la fois, qui fait mouche à chaque mot. Les illustrations de Jean-Claude Alphen l’accompagnent merveilleusement, d’une beauté graphique impressionnante, qui accentue le contraste entre le tout petit garçonnet et l’immense ours, tout en soulignant les moments de partage qui leur permettent de nouer des liens. Au-delà de la peur et de l’étrangeté, la figure de l’animal est empreinte de douceur et rend un vibrant hommage à la nature. La visite plaira aux plus jeunes comme aux grands, avec son beau message, son humour discret et sa tendresse profonde.

sylvie Gagnère https://lagrandeparade.com/le-manege-des-momes/une-histoire-chaque-soir/5346-la-visite%20-une-histoire-d’amitié-par-delà-les-différences,-dans-un-album-touchant.html?fbclid=IwAR0YiEZa7-oGane3PGl1d1mME36LQCaOuxna_ivhVg5TarKjTOOqH615kK8

Un album graphiquement réussi qui crée une ambiance pas toujours rassurante pour Paul le petit garçon qui ne sait pas si l’ours est vraiment un ami. L’illustrateur joue à merveille sur les contrastes et l’opposition entre grand et petit. EPOUSTOUFLANT !

https://www.dropbox.com/s/utv9oqfqy3xazr5/Lu%20et%20partagé%20-%20La%20visite.pdf?dl=0

L’ours est si aimablement représenté qu’on n’a même pas peur de lui. Il peut bien ouvrir la maison par le toit, et déjeuner à la table de son hôte, rien n’y fait, on sourit sans réserve. L’utilisation de l’espace s’emploie à donner la mesure des représentations : aux côtés de l’ours, un fauteuil et même une cheminée paraissent plus que minuscules. La séparation des éléments dans un fond blanc accentue l’effet transitoire, accentue l’incarnation de « la visite ». La forêt est représentée tout aussi efficacement, les arbres s’érigent comme des vivants campés sur leurs jambes. Avec cette histoire, un seul moment de jeu passé ensemble donnera l’occasion au personnage humain d’entrer dans la famille ours. C’est étrange et singulier et presque théâtral. C’est plus qu’une histoire d’amitié, c’est une histoire de famille où les anciens se mêlent à la jeunesse pour rajeunir un peu et faire vibrer ce qui ne prend jamais une ride : le cœur.

https://www.culturopoing.com/livres/jeunesse/la-creme-de-la-creme-chroniques-albums-jeunesse-octobre-2022/20221006

Le dessin est très sobre, avec peu de couleurs. Le texte se garde bien de toute fioriture également. Mais les sentiments sont finement exprimés par l’un comme par l’autre. La visite de l’ours à l’humain ou celle de Paul au tardigrade vont permettre qu’entre eux naisse une amitié solide. C’est un album d’une grande force qui montre très simplement une évidence: il faut rester ouvert à la différence, ce serait dommage de passer à côté d’une amitié à cause de nos préjugés sur les autres.

https://www.litterature-enfantine.fr/2022/11/28/la-visite/
Page intérieure du livre La visitePage intérieure du livre La visitePage intérieure du livre La visite

Nos partenaires

Ministère du Patrimoine CanadienSODEC