Couverture de Henry

Henry

AUTEURE : Erin E. Stead
ILLUSTRATRICE : Erin E. Stead

TRADUCTRICE : Christiane Duchesne
À partir de 3 ans
32 pages

Le narrateur raconte, tout en poésie, sa rencontre journalière avec Henry, le cheval du laitier.

Une histoire touchante illustrée avec tendresse par Erin E. Stead, récipiendaire d’un prix Caldecott.

Thématiques : Amitié, chevaux, relation avec les animaux, souvenirs.

Renseignements supplémentaires

  • Chez votre libraire préféré le 13 novembre 2017
  • ISBN 978-2-924645-17-8
  • Distribué au Canada par dimedia.com et en Europe par Harmonia Mundi Livre
19,95 $

« D’abord, la lecture du magnifique Henry, paru chez D’eux, album d’une grande tendresse, qui invite le jeune enfant à s’immerger complètement dans ce récit portrait où le narrateur nous parle d’Henry, le cheval du laitier, pour qui il a tant d’admiration. Tant dans le choix des mots que dans les illustrations, cet album transpire la tendresse, l’admiration et permet aux enfants de reconnaître cet amour immense qu’ils éprouvent pour les premiers animaux qu’ils connaissent. Tout y est doux, de la couleur choisie pour écrire les mots d’Ed Galing aux lignes d’Erin E. Stead en passant par ces points quasi absents, comme si le récit n’était raconté qu’en un seul souffle. On a envie de caresser le papier, comme si, par magie, Henry était vraiment là. »

Sophie Gagnon-Roberge, Revue Les Libraires

« Le peu de mots et le calme qui émane de l’album confèrent une dimension d’autant plus profonde à cette histoire d’amitié singulière. Chaque geste du cheval, chaque regard, chaque pensée même a une valeur inestimable. L’atmosphère veloutée qui sous-tend le discours est admirablement illustrée par Erin E. Stead, artiste américaine maintes fois récompensée pour son travail. La finesse de son trait, le détail évocateur — il faut voir notamment un plan rapproché fait sur l’oeil mi-clos du cheval —, la sobriété des couleurs qui appuient l’émotion du narrateur participent d’un univers porté par la douceur. Grand bien en ces temps durs. »

Marie Fradette, Le Devoir

Il y a des albums qui vous font passer un moment hors du temps, sans pour autant proposer une histoire extraordinaire. Henry fait partie de ceux-là. On y rencontre Henry, un cheval, décrit par une personne chez qui il passe régulièrement pour amener le lait et les œufs. Au fil des pages, on en apprend un peu plus sur ce cheval, qui semble unique et attachant. A l’aide de graphismes simples mais au trait doux, on découvre doucement les différentes facettes et particularités de l’animal, et cela à travers le prisme de quelqu’un qui l’a aimé. Une belle histoire, qui nous rappelle à quel point les animaux sont des êtres exceptionnels.

https://www.instagram.com/p/CV-wgcrK7Rz/

Ed Galing partage avec nous un moment plein de tendresse entre un homme et Henry, un vaillant cheval qui dit plus en un regard que quiconque en mille mots.

https://www.instagram.com/p/CWBpcNoKHyn/

Henry est un album on ne peut plus doux, chargé d'une infinie tendresse, qui pourra se lire avec votre enfant, blotti dans vos bras. Henry est le petit cheval blanc du laitier, beau et plutôt costaud, qui dégage une aura bienveillante et vous transperce de son regard émouvant. Le narrateur ici, nous raconte sa rencontre quotidienne avec Henry. Très peu de mots accompagnent ces fabuleuses illustrations d'@erinestead, faite de coup de crayons semblables à des esquisses élaborées, et d'une incroyable minutie. Les traits sont fins et pourtant si détaillés, arrivant à transmettre une émotion si profonde, que l'on voudrai caresser chacune des pages qui se tournent lentement, au rythme de cette histoire apaisante. La palette de 3 couleurs allant du gris au vert d'eau en passant par le jaune pastel, apportent un sentiment d'apaisement, de béatitude et de calme.

https://www.instagram.com/p/CWU-fRSqh-D/

C’était un petit cheval blanc … Le texte est au passé, mais le dessin le rend si présent. La poussière que soulèvent ses sabots recouvre l’image d’une poudre féérique, et chacun de ses gestes bouleverse par sa simplicité essentielle et répétée, comme un battement de coeur.

Télérama, Sélection de Noël 2021

Si peu de mots pour dire la relation pro- fonde et réciproque du narrateur avec Henry et un dessin si délicat, crayon et pastel, pour camper le cheval, qu’on en est tout ému. Un album rare.

Sélections Arple 2021

Un album poétique aux sublimes illustrations qui dépeint la routine quotidienne d’Henry, le cheval du laitier. Une ambiance nostalgique, un peu mystérieuse, qui séduira tous les amoureux de chevaux. Une lecture intimiste qui invite au calme.

Klesia magazine #638

Cette couverture et ses illustrations sont magnifiques!! Amoureux des chevaux, vous serez conquis !! C’est une très belle histoire d’amitié entre un homme et un cheval, plutôt un poème en fait, plein de nostalgie et de douceur pour rendre hommage à un merveilleux cheval. Le temps m’a semblé suspendu lors de cette lecture. Le texte est assez court pour laisser la part belle aux illustrations et en apprécier toute la beauté. Les illustrations au crayon et avec peu de couleurs, sont incroyables et retranscrivent avec délicatesse et finesse, le lien fort entre l’animal et l’homme. Je me surprends presque à chuchoter l’histoire et à caresser le papier ! C’est une lecture très touchante et apaisante, une petite merveille.

https://www.instagram.com/p/CYw0jL1qnBs/

Cet album est un récit autobiographique de la rencontre de l’auteur enfant avec le cheval du laitier. Les interprétations enfantines des réactions de l’animal projettent sur ce dernier des sentiments qui prennent forme de personnalité. En cela, l’album est particulièrement adapté pour les enfants de 3 à 5 ans, même s’il peut être lu à des plus jeunes. Le travail au crayonné et aux effets de pastel engagent l’imagination vers un univers onirique alors même que le dessin est réaliste et que les scènes rapportées le sont aussi. Les couleurs sobres estompent les traits du dessin jusqu’à créer un univers de douceur exquise non dépourvu d’un brin de nostalgie. Un album tout en tendresse.

https://lisezjeunessepg.blogspot.com/2022/02/#1990929982151684059

Le narrateur retrace un souvenir d'enfance à travers le récit de la tournée quotidienne du laitier, accompagné par le cheval Henry. C'est une histoire toute simple, avec peu de mots, mettant en valeur le rôle du cheval, attentif à bien réaliser sa tâche, en symbiose avec son maître et ses clients... De l'affection, du calme, de la douceur et surtout, point remarquable de cet album, de superbes illustrations, dessinées au crayon gris sur fond de pastel léger aux tonalités verte et jaune. Voilà une très belle histoire, apaisante, mélancolique et tendre, propice à une lecture d'avant sommeil.

Brigitte De Mattia https://livrjeun.bibli.fr/index.php?lvl=notice_display&id=36536

Une histoire touchante et nostalgique qui évoque des temps révolus, car Henry n’est autre que le cheval du laitier, pour lequel le narrateur avait tant d’admiration. Il ne ratait pour rien au monde ses visites quotidiennes pourtant si matinales Le cheval est omniprésent dans l’album et les dessins, qui semblent réalisés à la mine de plomb et aux pastels secs, contribuent à évoquer sa douceur. Un petit moment suspendu dans le temps, pour évoquer les relations si particulières qui peuvent s’établir entre un animal et un être humain.

B.A. La revue des livres pour enfants Hiver 2022
Page intérieure du livre HenryPage intérieure du livre HenryPage intérieure du livre Henry

Nos partenaires

Conseil des arts du CanadaMinistère du Patrimoine Canadien