Couverture de Le fils de l’ours

Le fils de l’ours

AUTEURE : Isabelle Wlodarczyk
ILLUSTRATRICE : Minji Lee-Diebold
À partir de 4 ans.
32 pages

Azar est montreur d’ours.
Son maître lui confie un vieil ours. Il s’appelle Nemo.

Azar et Nemo ne se quittent plus. Bientôt, c’est l’ours qui guide l’enfant et lui tient lieu de père.

Le fils de l’ours est une histoire de filiation entre un orphelin et un animal.
Une bête féroce qui le protège du monde des hommes.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-13-0
  • Distribué au Canada par dimedia.com
  • Distribué en Europe par Harmonia Mundi
  • En Europe le 17 septembre 2020
19,95 $

« Azar est un enfant montreur d’ours, qui sillonne le monde accompagné de Némo, son ours brun. Ensemble, l’ours et l’enfant sont unis comme un père et un fils. Passent les jours sur les places de villages, passent les nuits lovés dans la chaude fourrure de l'animal, la vie pourrait se poursuivre ainsi, faite de spectacles de rue et de rêves inaccomplis. Mais voilà que le duo rentre dans une ville où l'ours n'a pas sa place. Et tout bascule. Ce qui bouleverse dans ce récit, c'est le contraste saisissant entre la douceur des illustrations qui s’étend au fil des pages et la fulgurance de la cruauté humaine. Rien de choquant ni de brutal dans le texte et les images, je vous rassure. Quant aux dernières pages, si elles ne guérissent pas tout, elles laissent place à la rage de vivre et au pouvoir salvateur de l'imaginaire.

Barbara Ottovaere, Librairie Gallimard

Si les thèmes de l’orphelinat, des épreuves, de la rencontre avec la société et ses exigences mis en scène dans cet album d’Isabelle Wlodarczyk s’inscrivent dans la lignée de ces récits de formation – qui mettent en scène l’évolution d’un héros de son enfance à son intégration à la société – la finale s’en éloigne. Le sort réservé à l’ours et la décision que prendra Azar en fin de parcours, chute que je tairai bien sûr ici, invite les lecteurs à réfléchir sur les comportements haineux, sur l’intransigeance des hommes et sur le vivre en société. La richesse de ce récit tient justement à ces différents niveaux de lecture. Les petits y trouveront un texte simple accompagné des illustrations douces et candides de Minji Lee-Diebold, qui appuient et enveloppent cette relation amicale tendre et touchante entre un ours et un petit garçon abandonné. Une relation qui leur fera comprendre aussi que rien n’est éternel. Un album qui gagne à être lu, relu et partagé.

Marie Fradette, Sophielit.ca

« Azar est montreur d’ours.
Son maître lui confie un vieil ours. Il s’appelle Nemo. Azar et Nemo ne se quittent plus. Bientôt, c’est l’ours qui guide l’enfant et lui tient lieu de père. » Cet album m’a profondément touché . Déjà les illustrations sont pour moi d’une grande poésie et d’une infinie douceur . Je trouve qu’elles retranscrivent à merveille la tendresse qui émane de la relation entre Azar et Nemo. L’histoire quant à elle est extrêmement touchante . On va suivre ce petit garçon orphelin qui a toujours espéré que quelqu’un l’adopte. Il va alors trouver une famille avec l’ours Nemo. Ils vont parcourir les routes ensemble jusqu’au jour où dans une ville l’ordre va être donné de tuer tous les ours. Je ne vous en dit pas plus pour vous laisser découvrir la fin de l’histoire. Un magnifique album qui nous rappelle combien les hommes peuvent être cruels . Un livre qui traite d’un sujet fort et qui saura vous toucher en plein cœur.

nathi-lit https://www.instagram.com/p/CFOXjwfqTXk/?igshid=1p4rbik7a5n0r
Page intérieure du livre Le fils de l’oursPage intérieure du livre Le fils de l’oursPage intérieure du livre Le fils de l’ours

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada