Couverture de Amour

Amour

AUTEUR : MATT DE LA PEÑA
ILLUSTRATEUR : LOREN LONG

TRADUCTRICE : Paule Brière
À partir de 3 ans
32 pages

Dans cette émouvante célébration de l’amour, l’auteur Matt de la Peña, lauréat de la médaille Newberry, l’un des prix les plus prestigieux en littérature jeunesse aux États-Unis, et l’illustrateur à succès Loren Long dépeignent les multiples manières de vivre ce lien universel. Avec des illustrations vibrantes et un texte poétique apaisant, cette histoire pleine de tendresse, qui offre un réconfort bienvenu, est un nouveau classique qui touchera les lecteurs de tous âges.

L’amour est la mélodie qui nous suit chaque jour de notre vie. Que ce soit la voix de nos parents qui nous bercent pour nous endormir, le joyeux éclat de rire de la dernière histoire à dormir debout racontée par notre oncle, ou la chaleur du réconfort d’une personne qui nous aime et nous rassure, c’est un sentiment qui prend d’innombrables formes et, finalement, nous réunit tous. 

Thématiques : émotions, famille, valeurs, société

Pour les enseignants :

Un texte poétique sur l’amour, de tous les jours. À ajouter dans des bacs de poésie.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-36-9
  • Distribué au Canada par Dimedia
  • Distribué en Europe par Harmonia Mundi et disponible en avril 2020
22,95 $

« Avec Amour, Matt de la Peña et Loren Long (D’eux) livrent une véritable célébration de l’amour, de ce sentiment qui permet d’avancer, de tout affronter. Dans un texte poétique, porté par une infinie tendresse, chacune des scènes se présente comme autant d’instants chargés d’émotion et croqués sur le vif. Le style atmosphérique et poétique de Loren Long ajoute avec délicatesse et une grande sensibilité à la force du propos. À mettre entre toutes les mains. »

Marie Fradette, Le Devoir

« Un album tout en douceur, accessible dès 3 ans, pour expliquer aux plus jeunes dans toutes sortes d’exemples de vie, de tranches d’âge, de communauté, ce qu’est l’amour. Une belle histoire aux illustrations grandes, colorées et égayantes, avec des textes courts et simples et peu de pages. Bref, découvrez ce bel album qui vous mettra du baume au cœur ! »

Books & Boom

« Amour de Matt de La PeÑa et Loren Long est d’ailleurs un véritable coup de cœur. C’est un bijou de poésie à mettre entre toutes les mains. »

By KimySmile

«Les gens parlent souvent aux enfants de l'amour; DANS CES PAGES, ILS PEUVENT VOIR ET SENTIR CE QUE CELA EST. Et il y en a pour tout le monde. « 

Publishers Weekly, critique étoilée

«S'il est possible de crier doucement, alors de la Peña a maîtrisé la technique. Sa prose lyrique rugit avec une simplicité douce (et trompeuse) pour découvrir les lieux quotidiens et inattendus où résident l'amour et parfois la douleur, donnant lieu à la résilience. »-

Kirkus, critique étoilée

Au commencement, il y a la lumière puis, au pied de ton lit, deux personnes aux yeux écarquillés. Et, ce que tu entends dans leur voix, c’est l’amour.” La première page de cet ouvrage est à l’image de l’ensemble : poétique, vibrant, rempli d’amour… A travers diverses situations, partout dans le monde, joyeuses ou plus tragiques, l’auteur et l’illustrateur peignent un magnifique portrait de l’amour et ses différents visages. Les illustrations et le texte sont juste splendides.

https://www.mamansurlefil.fr

Un album que l'on ne présente plus... Merci à toutes les personnes qui m'ont fait découvrir leurs avis et aux @editionsdeux de m'avoir permis de tenir cette pépite entre les mains. ❤️ .Une véritable ode à l'amour, au temps qui passe où rien ne dure sauf l'amour, encore et toujours. ❤️ .L'amour est là, partout, il nous emporte, nous protège, nous relève, nous révèle, nous fait vivre et ressentir notre propre existence. ❤️

Anita Radcliff

Au commencement, il y a la lumière puis, au pied de ton lit, deux personnes aux yeux écarquillés. Et, ce que tu entends dans leur voix, c'est l'amour. Avec des illustrations vibrantes et un texte poétique apaisant, cette célébration sincère de l'amour dépeint les multiples manières de vivre ce lien universel. L'avis des Rêveurs et Mangeurs de Papier Cet album porte un titre aussi simple que puissant et son contenu l'est tout autant. Matt de la Peña et Loren Long nous offre un moment de lecture tendre et apaisant qui parle à tous, aux petits comme aux grands lecteurs. L'amour est partout. Dans les personnes qui nous entourent, qui veillent sur nous. Dans la beauté du monde. Dans la musique. Elle fait partie du quotidien. Parfois, l'amour se fait tout petit, un peu écrasé par d'autres sentiments dans les moments les plus difficiles, les plus sombres de notre vie. Mais l'amour réapparaît toujours, vient réparer les cœurs, vient soigner. L'amour est plus fort que tout. Nous avons eu un gros gros coup de cœur pour ce magnifique album. C'est une lecture qui fait du bien, qui réconforte. Chaque illustration respire la vie, l'amour et la diversité. Le texte qui accompagne chacune d'entre elles se veut doux et poétique et la lecture est un concentré d'émotions. Cet album touche en plein cœur et rappelle que l'amour se présente sous différentes formes et qu'il est partout, en chacun de nous. A lire et à relire.

https://revesurpapier.blog4ever.com

S'il y a bien quelque chose qui ne s'achète pas et qui n'a ni âge ni couleur, c'est l'amour ! De manière très poétique, cet album nous montre les différentes formes que peut prendre l'amour. Que l'on vive dans un palace ou dans une caravane, que l'on soit avec beaucoup de monde ou pas, qu'il y ait des absents ou non, il y a de l'amour partout. Il y en a dans les éclats de rire, dans la musique, dans les étoiles, dans le bruissement des feuilles, dans les rides, les murmures rassurants et les regards. Il y a les grandes déclarations, mais il y a aussi et surtout toutes ces petites choses que l'on fait par amour et que l'on ne dit pas. Les bonnes actions, les sacrifices, etc... Partout où l'on est, il y a de l'amour dans l'air ! Que l'on rencontre des difficultés, que l'on soit triste ou apeuré, il ne faut jamais l'oublier. Cet amour, il ne nous quitte pas. On l'emporte partout avec soi. Cet album est une vraie merveille ! J'aime beaucoup le texte (traduit par Paule Brière) : le choix des mots, la poésie des phrases, et cette fin tellement émouvante... Et j'aime énormément les illustrations qui cristallisent l'amour et le bonheur. L'illustratrice a su laisser transparaître toute l'authenticité, la sincérité et la simplicité de l'amour et dresse un tableau urbain pluriculturel riche et fascinant. C'est tellement beau ! On les regarde encore et encore, on se perd dans ces pages, on imagine toutes ces vies, toutes ces histoires à raconter, toutes ces peines et ces épreuves traversées par les personnages et pourtant tout ce qui en ressort c'est l'amour. J'aime cette manière de l'aborder. Bien souvent, dans les albums qui abordent l'amour, il n'y a que du positif, c'est toujours rose et joyeux. Cet album est plus sombre, plus vrai aussi. Il n'y a pas que des choses gaies, pas que des instants de bonheur. On met plutôt l'accent sur les difficultés et sur les actes mais c'est justement ce qui rend tout cet amour qui en ressort tellement puissant et tellement authentique. C'est un album à découvrir absolument ! "Mais tu découvres que les étoiles ne sont pas les seules à s'éteindre. Les étés s'éteignent aussi. Et les amitiés. Et les gens."

http://mya.books.over-blog.com

Dans ces pages colorées et ces beaux dessins, il est question d'amour. L'amour au sens large, dépeint à travers les moments simples de la vie, un éclat de rire, un baiser, un regard, une attention. Point d'histoire ici, mais beaucoup de poésie pour donner à voir l'invisible. Les illustrations sont superbes. Emouvant.

http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2020/06/17/La-vague-des-albums-157

A travers l’album pour enfants « Amour » disponible aux éditions d’Eux, Matt De La Pena, l’auteur, et Loren Long, le dessinateur, évoquent l’amour sous toutes ses formes. Que ce soit la voix de nos parents qui nous berce pour nous endormir, du réconfort d’un proche, d’éclats de rire d’amis ou encore dans la musique, l’amour est partout autour de nous. Il suffit de lever les yeux, d’écouter, d’aimer. Si certaines pages m’ont tout de même laissée perplexe car je ne pense pas avoir saisi forcément le message, la plupart m’ont enchantée. Je vous livre ma favorite en espérant de pas me faire taper sur les doigts par l’auteur, mais c’est pour vous mettre l’eau à la bouche. C’est d’ailleurs la toute première de l’album : « Au commencement, il y a la lumière puis, au pied de ton lit, deux personnes aux yeux écarquillés. Et, ce que tu entends dans leur voix, c’est l’amour. » Avec cet album poétique, il est ainsi possible d’évoquer avec l’enfant les émotions de façon générale, mais aussi la famille, les valeurs qui nous sont chères et la société dans laquelle on vit.

https://commedansunlivre.fr/2020/07/07/amour/

Les étoiles brillent longtemps après s’être éteintes, dit-elle, et leur scintillement, c’est l’amour. Pour des raisons évidentes je ne lis pas habituellement d’albums pour les enfants, sauf quand je fais une exception, et là, avec ce titre, j’ai été obligée de faire une exception. L’album s’adresse à un « tu », celui d’un enfant, qui à chaque page est différent tout en restant le même. Et il lui raconte toutes les manières dont l’amour est présent et se déploie dans le monde — car l’amour est partout ! Un album d’une beauté, d’une douceur, d’une poésie infinies pour apprendre aux enfants ce qui est le plus important au monde : l’amour, ce qui nous nourrit, ce qui nous rassure, dans sa dimension universelle : les personnages d’enfants (et d’adultes) qui sont représentés dans ces pages sont très divers, tout comme les situations qu’ils vivent et… c’est beau !

Caroline Doudet https://leschroniquesculturelles.com

C’est un superbe ouvrage dont la beauté du texte rivalise avec celle des illustrations. L’amour prend différentes formes et nous accompagne au quotidien. Il se niche aussi bien dans la voix des parents s’adressant à leur enfant, que dans la beauté de la nature, dans la joie des jolies rencontres, ou dans les attentions que se portent les êtres. Du jour de la naissance au jour où l’enfant quitte le nid parental pour voler de ses propres ailes, l’amour continue à le bercer, à le nourrir, à le porter. Un livre poétique, profond, avec lequel les illustrations de Loren Long Fond forment une partition magique, lumineuse, harmonieuse. Un livre splendide D’emblée, le lecteur est attiré par la beauté des illustrations en couverture, par la lumière qui en émane. Il ouvre le livre et est alors émerveillé par la poésie du texte, sa sensibilité et par les dessins extraordinaires qui l’accompagnent. Il referme la lecture apaisé, nourri par ce sentiment universel qu’est l’amour, et dont une des déclinaisons possibles est l’amour de la lecture. A offrir absolument!

https://leschroniquesdekoryfee.wordpress.com/2020/07/22/amour-matt-de-la-pena-et-loren-long/

On a découvert la belle plume de l'Américain Matt De La Peña avec l'excellent "Terminus" (lire ici), premier de ses cinq albums pour enfants de lui à être traduit en français alors que ses romans pour ados et young adult sont bien présents chez Robert Laffont. En voici un second, très attachant, "Amour" (traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Paule Brière, D'Eux, 36 pages), illustré à sa façon si reconnaissable par Loren Long, le prolifique auteur-illustrateur américain qui avait notamment illustré les livres pour enfants de Barack Obama et... Madonna! La scène du taxi.(c) D'Eux. Conçu en doubles pages, "Amour" suit l'enfance du début, l'état de bébé, à la fin, l'envol autonome, en insistant sur l'importance et la variété du sentiment de l'amour. La vraie bonne idée de l'album est de présenter différents enfants, garçons et filles, de toutes les couleurs et les religions, pour incarner chaque fois le sujet. A saluer aussi, l'excellent rapport texte-images qui permet au lecteur de comprendre les propos autant par les mots éloquents que par les situations croquées avec le goût du détail. La scène du taxi par exemple qui se dédouble avec ce qui se passe silencieusement à l'avant-plan. Ou celle de la caravane où la pauvreté s'efface devant la lumière de l'amour. Les choses plus difficiles ne sont pas ignorées. Une scène de rupture ici, une séquence télévisée là. "Amour" est la célébration à hauteur d'enfant d'un lien universel. A partir de 4 ans.

https://lu-cieandco.blogspot.com/2020/07/les-editions-quebecoises-deux-arrivent.html

Quel bel album ! «̴ Au commencement, il y a la lumière puis, au pied de ton lit, deux personnes aux yeux écarquillés. Et ce que tu entends dans leur voix, c'est l'amour. »̴ Je l'ai chuchoté et susurré ce splendide livre tellement il doit être lu avec intimité et délicatesse... Célébration de cet amour, de cette lumière qui vous guide et vous porte tout au long de votre vie. . L'amour d'un parent, d'un proche, d'une amoureuse, comme une mélodie qui vous suit tout au long de votre vie et qui revêt différente formes

https://www.instagram.com/p/CB3YWRplXBc/

Scènes d’espoir et d’amitié Matt de la Peña, né en Californie, formé à l’Université du Pacifique et à l’Université d’État de San Diego, est un romancier, un nouvelliste de science-fiction, de fantasy, distingué pour le meilleur livre pour enfants (médaille Newberry 2016 et médaille Caldecott 2016). Quant à Loren Young, né dans le Missouri, diplômé en graphisme de l’Université du Kentucky, auteur-illustrateur de renom aux États-Unis, il a reçu le prestigieux Golden Kite Award en 2004 du meilleur illustrateur. De leur collaboration est né le très bel album intitulé Love/Amour. La couverture cartonnée (24,8 x 28,6 cm) offre au recto un paysage limpide admiré par un enfant et son père, et au verso, le reflet d’une silhouette enfantine dans une flaque d’eau. Loren Long a produit dix-sept magnifiques planches pleine page, remarquables par l’onctuosité de la touche acrylique, le modelé des formes et des ombres portées, l’incidence des lumières, solaires, spectrales, nocturnes, hivernales, la fluidité de la technique à l’estompe des arrière-plans. Le texte de Matt de la Peña est une ode à l’amour : l’amour filial, l’amour conjugal, l’amour compassionnel. L’eau occupe une place de choix dans les compositions, du jet d’eau des artères de la ville, jaillissant des bouches d’incendie, aux eaux calmes du lac, de la pluie et de la neige. L’image du petit groupe arrosé par la borne-fontaine n’est pas sans rappeler les photographies de rue de William Klein. L. Long n’hésite pas à brosser les portraits d’une classe moyenne et laborieuse, d’handicapés et de musicien ambulant, dans les lieux publics, les habitations pavillonnaires, les mobile homes. Les jeunes lectrices et lecteurs vont découvrir un monde contemporain, au vu des vêtements, des attitudes des personnages, des modes de vie. Le multiculturalisme issu du creuset démographique américain est présent dans les visages de types latino-américain, indien, afro-américain, etc. Les confessions de foi (christianisme, islam) sont signalées de façon explicite par une croix, une figure christique ; ailleurs, un hidjab. Les camaïeux de jaune, couleur chaude, contrastent avec les tonalités froides des bleu-violet et des bleu-vert de la nature. Des aplats de rose fraise (couleur fétiche associée à l’enfance, à la tendresse, à la fillette), de Garance, sont utilisés pour les vêtements et les objets. De courtes fables poétiques complètent les scènes de genre intimistes, depuis un appartement, un coin de jardin, une vue de la cité par la fenêtre ou depuis les toits. Le style de l’auteur-illustrateur a une filiation avec le registre artistique de peintres comme Andrew Wyeth, Thomas Hart Benton (le professeur de J. Pollock). Les valeurs prônées proviennent des vertus théologales, foi, espérance et charité – en Russie, espoir et amour.

Yasmina Mahdi http://www.lacauselitteraire.fr/amour-matt-de-la-pena-loren-long-par-yasmina-mahdi

Qu’est ce que l’amour ? Cet album aux illustrations fortes nous en offre tout un panel. De la naissance, aux partages les plus infimes, de ceux qui vont et viennent dans la vie et par un regard, une attention, une caresse, un sourire te permettent d’aller plus loin, de continuer et de croire en ce qu’il y a de plus beau. Au fil des pages, on découvre des situations de tous les jours différentes, étonnantes, des parties rêvées, de l’imaginaire en page aussi et on aime les contrastes de couleurs, les personnages aux origines multiples et le livre défile et donne au lecteur et à ceux qui l’accompagnent à réfléchir, comparer, rêver, à l’image de cette presque dernière page où le temps venu de partir, d’être grand s’illumine des couleurs acidulées des parapluies et de la vie qui continue. Un album qui se savoure, se prend et se reprend et qu’on verrait bien se transmettre de génération en génération.

Jean-Luc http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2020/09/21/amour-6264719.html
Page intérieure du livre AmourPage intérieure du livre AmourPage intérieure du livre Amour

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada