Couverture de Adélie

Adélie

AUTEUR : Jean-Claude Alphen
ILLUSTRATEUR : Jean-Claude Alphen
À partir de 2 ans
32 pages

Adélie vit à la campagne. 

Pendant la journée, elle joue toujours avec ses frères. Mais la nuit, quand tout le monde dort, il se passe quelque chose d’étrange…

Un texte fort, simple et touchant sur la lecture et son pouvoir. Et l’amitié. Un premier livre chez nous de Jean-Claude, mais loin d’être le dernier. Adélie est un tendre hommage au livre, à l’enfance et à l’amitié. Avec humour et lyrisme, le récit traduit la frontière ténue que les enfants établissent entre le monde réel et la fantaisie.

Thématiques : lecture, bibliothèque, amitié, cochon 

Pour les enseignants :

En peu de mots, l’ambiance est donnée, les indices lancés. Un livre où lire les illustrations est primordial.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-39-0
  • Distribué au Canada par Dimedia
  • Distribué en Europe par Harmonia Mundi
13,50 €

« Coup de chapeau au scénario bien mené, à cette jolie chute de l’histoire, à l’atmosphère très invitante pour le lecteur et aux cadrages qui lui permettent d’être aussi complice. Et surtout au talentueux coup de crayon d’un créateur que je découvre ici, Jean-Claude Alphen, dont la lumière dévoile les petits pas d’Adélie dans la maison (il nous semble les entendre) et son bonheur devant la gigantesque bibliothèque. Il glisse des détails qui ne sont jamais redondants ou certains clins d’œil amusants comme le rose des joues d’Éveline qu’Adélie observe sur son portrait dans le couloir. »

Marie Barguirdjan, artstramgram.org

« Un album tendre à l’illustration craquante. Jean-Claude Alphen a choisi de n’utiliser que le noir, le rose, et des petites touches de vert. Avec une grande économie de texte, son message passe très très bien. On est sous le charme de ce petit bijou plein de délicatesse et de fantaisie. »

Opalivres

« Adélie habite à la campagne. Le soir, quand tout est tranquille, elle sort de chez elle. Pour faire quoi ? Avec ses illustrations qui rendent si bien l’atmosphère feutrée de la nuit, cet album captivant (dont on ne vous révélera pas le secret !) est une ode au plaisir de lire. »

Marie Allard, La Presse+

« J'apprécie particulièrement ce style crayonné et ce jeu de lumière qui invite à une ambiance cocooning et inclut immédiatement le lecteur dans les scènes. Un vrai p'tit bonbon à lire sans modération ! »

Anita Radcliff, Instagram

Un très joli album que les plus jeunes apprécieront. Peu de texte mais une petite surprise dès le départ, une Adélie... surprenante. Les livres sont un trait d'union, ils sont vecteurs de rencontres entre les mondes et Jean-Claude Alphen le rend bien dans son texte. Je suis sensible aux illustrations crayonnées et non rectilignes, comme jetées sur le papier. Je les trouve plus intimes, moins figées, c'est ce qui me touche et que je retrouve dans cet album. Jean-Claude Alphen saupoudre quelques touches de rose pour mettre en avant un élément central et réveiller l'ensemble aux dominantes de noir et blanc, juste ce qu'il faut. C'est un album simple, doux et réussi! A découvrir!

http://parfumsdelivres.blogspot.com

Un texte fort, simple et touchant sur la lecture et son pouvoir. Et l’amitié. Dès 2 ans

https://www.francebleu.fr Librairie L'eau vive à Nimes

Le texte de l’album paraît tout simple, mais grâce à une jolie touche d’originalité, il prend un relief formidable ! C’est touchant, c’est drôle, c’est tendre. Ça parle de lecture et de livres, et de leurs pouvoirs. Et puis ça parle d’amitié et d’enfance. De ce regard émerveillé qui est l’apanage des enfants, de la puissance de l’imagination et de la faculté des plus petits à construire des ponts entre réel et imaginaire. Les illustrations, en double page, fourmillent de charmants détails. Fonds blancs pour le jour, fonds sombres pour la nuit, le jeune lecteur se repère très vite et il s’amusera à dénicher les indices semés sur la route. L’épilogue de l’histoire est savoureux, et achève sur une jolie note d’humour et de tendresse ce très bel album.

Sylvie Gagnère https://www.lagrandeparade.com

Gros coup de cœur pour l'album aux tons de nuit "Adélie" de l'auteur-illustrateur franco-brésilien Jean-Claude Alphen (D'Eux, 32 pages), seulement son deuxième titre à nous parvenir sur une bibliographie riche d'une trentaine de titres! Tout y est bien et il plaît autant aux enfants pour son propos plein d'imagination et ses images éloquentes qu'aux adultes pour la qualité des dessins. De ravissantes aquarelles, comme jetées sur le papier, vives, dynamiques et irradiant de charme. Des scènes souvent de nuit, ci et là colorisées, instantanés superbement croqués. Le début de l'histoire d'Adélie. (c) D'Eux. L'album commence par une blague. "Adélie habite à la campagne" dit le texte, placé entre deux maisons habitées. Qui est alors cette Adélie qui "s'amuse avec ses frères" durant la journée? La petite fille ou la petite cochonne rose? On comprend un peu plus loin quand une succession de séquences nocturnes montrent la porcinette quitter son enclos et entrer dans la maison endormie. Direction la bibliothèque où, durant toute la nuit, elle va dévorer des livres dont la lecture l'enchante. "Pour Adélie, chaque nouveau livre qu'elle lit raconte la plus belle histoire au monde." De magnifiques atmosphères. (c) D'Eux. Composé en toute grande majorité d'illustrations sur doubles pages, l'histoire avance dans des scènes charmantes, extrêmement visuelles, complétées d'un texte bref. Au lever du soleil, Adélie range les livres et repart chez elle. Evidemment, ce qui doit arriver arrive. La petite fille entraperçue au début va se lever une nuit et découvrir la lectrice secrète. Immédiatement, elles s'entendent à merveille et passent désormais leurs nuits à lire ensemble. Jusqu'au jour où... Evidemment, on peut prendre "Adélie" pour un plaidoyer en faveur de la lecture. Mais c'est album est bien plus que cela. Bien mieux aussi. Il célèbre tout simplement le bonheur de vivre et de lire dans des scènes justes et pleines de détails à relever ici ou là. Un livre complètement à hauteur d'enfant par son scénario original, une histoire racontée avec justesse. A partir de 2,5 ans.

https://lu-cieandco.blogspot.com/2020/07/les-editions-quebecoises-deux-arrivent.html

Toujours dans un registre graphique assez enfantin, un album tout en douceur dans des tons de gris avec juste un soupçon de rose de temps à autre. Adélie est un véritable rat de bibliothèque, elle dévore les livres la nuit en cachette. Mais Adélie n'est pas celle que l'on croit ; je me suis faite avoir en beauté par cette histoire adorable qui rend magnifiquement hommage à la lecture. Un fort joli récit illustré avec tendresse.

http://oceanicus-in-folio.fr/lire/index.php?post/2020/07/15/La-vague-des-albums-158

Sur la couverture de cet album « à la française » légèrement rétréci en hauteur, deux couleurs : le gris et toute sa gamme, du blanc au très foncé, presque noir, et le rose pour le titre et le petit cochon, (son doudou ?), assis à côté de la petite fille en train de lire dans un immense fauteuil posé sur un sol rose. Toutes les pages de l’album seront dans cette tonalité : du blanc au presque noir, d’où ressortira le rose du petit cochon. Tout l’album sera gris et rose, sauf la lumière de la lampe verte dans la fameuse bibliothèque et le 2 qui sert d’apostrophe au nom de l’édition sur la page de titre, surligné en jaune. Pourquoi tout ce gris ? Parce que Jean-Claude Alphen nous embrouille dès la couverture : non ce ne sera pas la petite fille l’héroïne de cette histoire, mais Adélie la petite cochonne qui, chaque nuit, quitte la cabane des cochons et pénètre dans la grande maison d’Eveline pour s’installer dans la bibliothèque où elle s’adonne à sa passion : la lecture ! « Le jour, elle s’amuse avec ses frères. Mais le soir, quand tout le monde dort, il se passe quelque chose de bien étrange… » Un album presque muet, quelques phrases sur la moitié des pages seulement, mais si persuasif sur le pouvoir magique des livres qui illumine tout ce gris et permet des rencontres improbables qu’on espère nos jeunes lecteurs touchés, comme Adélie, par la grâce ! Oui, la lecture transfigure la grisaille de notre quotidien, permet d’étonnantes rencontres, de surprenantes découvertes et sait nous tenir en éveil au cœur de la nuit !

Sylvie Lansade https://www.encres-vagabondes.com/magazine6/alphen.htm

La nuit, lorsque toute sa famille est endormie, Adélie se faufile hors de chez elle pour entrer en catimini dans la maison voisine… Sans faire de bruit, elle pénètre dans la bibliothèque, choisit un livre et s’installe confortablement pour savourer tranquillement sa lecture. Personne n’a jamais rien remarqué… Jusqu’au jour (ou plutôt une nuit !) où Éveline, la petite fille de la maison, découvre son secret si bien gardé… Et oui, bien qu’Adélie soit un petit cochon, elle adore les livres ! Peu de textes et des illustrations fort « parlantes » dans cet album qui maintient habilement l’ambigüité et le suspense jusqu’à sa toute fin ! Les illustrations dans les tons de gris, juste rehaussés de la touche rose de cet adorable petit cochon lecteur, sont aussi originales que magnifiques… Un bel exercice de style à tous points de vue !

Christine Le Garrec http://a-vos-marques-tapage.fr/2020/08/19/le-coin-des-ptits-loups-n78/

Une rencontre improbable réunit deux êtres très différents autour de la magie des livres. En très peu de mots, cette histoire dit toute la passion de la lecture. Les illustrations tracées à grands traits noirs sont vives et tendres ; recouvertes de lavis gris bleuté, elles créent une ambiance mystérieuse et nocturne. Adélie avec sa petite silhouette rose, se détache joyeuse sur ces pages noires et bleues. Sa détermination enchante. Éveline contraste avec son amie avec ses cheveux noirs raides et sa jupe en corolle. Le ton naïf, la touche d'humour et l'effet de surprise initial complètent le charme de l'album.

https://www.les-notes.fr/analyse/adelie/
Page intérieure du livre AdéliePage intérieure du livre AdéliePage intérieure du livre Adélie

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada