Couverture de À qui sont ces grandes dents?

À qui sont ces grandes dents?

AUTEURE : Sandrine Beau
ILLUSTRATRICE : Marjorie Béal
À partir de 2 ans.
24 pages

Mais… À qui sont ces poils? À qui sont ces taches blanches? Ces dents? Et si on s’éloignait pour mieux voir?

Un livre avec des ingrédients parfaits: de la frayeur, de l’anticipation, des pages à tourner où l’on craint la suite. Les illustrations graphiques très épurées, allant du rouge, du noir et du blanc rythment un texte qui créé une tension chez le lecteur. Avec une chute tout en tendresse.

Renseignements supplémentaires

  • isbn : 978-2-924645-02-4
  • Distribué au Canada par dimedia.com et en Europe par Harmonia Mundi Livre
16,95 $

« Ludique à souhait, joyeux et tendre, cet album sur la peur réussit, avec peu de mots et de couleurs, à créer un univers dans lequel les petits voudront plonger et replonger, pour le simple plaisir d’avoir peur. »

Nathalie Ferraris, revue Les Libraires, avril-mai 2016, page 73

« Avec un titre pareil, on a immédiatement en tête un animal issu d’un conte classique bien connu... Deux phrases de la quatrième de couverture nous donnent le goût de plonger dans cette lecture : « Et si on regardait de plus près? Et si on s’éloignait pour mieux voir? ». Cette sympathique histoire amène le jeune lecteur à répondre à la question du titre en lui fournissant de multiples indices pour y arriver. Le dénouement final, enveloppant et rassurant, plaira au public cible. J’ai eu un véritable coup de cœur pour les illustrations de Marjorie Béal, à la graphie simple, mais audacieuse, qui s’amuse allègrement à amalgamer le rouge et le noir. La nouvelle maison d’édition sherbrookoise D'eux, dirigée par Yves Nadon et France Leduc, démarre sa carrière en lion avec la publication de ce titre ainsi que Tempête sur la savane, écrit par Michael Escoffier et illustré par Manon Gauthier. Trois autres titres prometteurs arriveront en librairie dans les prochains mois. À surveiller! »

Marie-Pascale Morin, bibliothécaire, CSRS

« En plus d'être magnifique, ce nouvel album de Sandrine Beau et Marjorie Béal, aux éditions D'eux, sera parfait pour la mini-unité des textes répétitifs, dans le document If... then... de première année. Idéal pour illustrer une fin twist... et même juste pour le plaisir! »

Martine Arpin, enseignante, sur la page Facebook L'atelier d'écriture au primaire

« Ma fille Adèle adore votre livre. Elle le connaît par cœur et le raconte à ses grands frères. Très charmante! »

Amélie Beaudoin, enseignante, Drummondville

Un album porté par un suspense adroitement maintenu jusqu'à la dernière page, qui invite les tout-petits à découvrir l'identité d'une créature arborant des attributs de prime abord effrayants, dont l'identité étonnante se révèle dans une chute espiègle pleine de tendresse. L'exercice, parfaitement réussi, est l'occasion de rappeler qu'il est dangereux de se fier aux apparences et qu'il est essentiel d'avoir un certain recul pour porter un jugement sur un individu ou une situation puisque certaines perspectives s'avèrent trompeuses! Tout, à commencer par le choix des qualificatifs utilisés dans la présentation des parties anatomiques de la bête en vedette, concourent ici à instaurer une atmosphère inquiétante dès la première double page, entièrement noire. Les gros plans s'enchaînent, laissant apercevoir un bout d'oreille, un oeil ou une patte, sans toutefois permettre d'avoir un portrait d'ensemble. La palette utilisée, qui amalgame un noir profond à un rouge sang (que viennent éclaircir de petites touches de blanc), participe elle aussi à l'instauration d'un climat de frayeur, qui s'éclipse totalement à la dernière page. Un ouvrage savamment épuré, tant dans le texte que le graphisme, qui ravira les jeunes amateurs de frissons!

https://biblio.ville.blainville.qc.ca/in/faces/details.xhtml?id=p%3A%3Ausmarcdef_0000169329&

Le texte est simple, rythmé et obsédant, le graphisme épuré et géométrique, jouant sur trois couleurs seulement : le noir, le rouge et le blanc. On pense bien sûr aux questions inquiètes du Petit Chaperon rouge à sa Mère-Grand, mais aussi à l’apparition puis disparition progressives du Grand monstre vert d’Ed Emberley. Quant à la chute tendre et rassurante, elle évoque celle du Loup de Douzou qui, muni de ses dents menaçantes, grignote pacifiquement une carotte. Un album sympathique et efficace, même s’il repose sur des ressorts connus, pour faire frissonner doucement les tout-petits.

M. C.G. Choisir & lire Les notes, 24 janvier 2022

Et si l’on s’approchait de nos plus grandes peurs ? Plus près … encore plus près … jusqu’à ne plus voir qu’un amas de poils noirs et une tache blanche. Vu au microscope, le loup ( les plus perspicaces auront vite deviné qu’il s’agit de lui ) est une drôle de bestiole. L’album fait de lui une série de formes géométriques, oreilles en triangle, pattes en L. Tous les attributs du grand méchant loup sont bien là : des dents pointues, des griffes tranchantes. Et oui, d’un coup, on repart dans l’autre sens. Zoom arrière, page après page, jusqu’à la révélation. Le monstre en gros plan est un tout petit loup qui fait un câlin à sa maman. On a tout juste eu le temps d’avoir peur.

Site du monde : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2022/02/26/trois-livres-jeunesse-pour-frissonner-dans-son-lit_6115376_4500055.html

https://www.instagram.com/p/CaWpvIQq0IK/

Mais à qui sont ces dents, ces poils et tout ce qui devrait en faire une créature de terreur. Les illustrations de Marjorie Béal font tout pour nous faire croire qu’au fil du texte de Sandrine Beau nous allons avoir très très peur et nous retrouver devant la pire des créatures, celle qui sème la terreur dans tous les albums de littérature jeunesse. Un morceau par ici, une touffe de poils par là, la créature monte en puissance au fil des pages, devient de plus en plus haute et monstrueuse pense-t-on ! Pourtant toutes les histoires ne se terminent pas de la même façon. C’est plein de suspens pour les petits, ça fait battre le coeur à fond et au final se termine par un câlin formidable. Une histoire étonnante, rythmée et fraiche pour raconter des aventures de loup autrement pour les tout petits ! Vous allez, ils vont adorer.

Jean-Luc http://librairiesandales.hautetfort.com/archive/2022/03/16/a-qui-sont-ces-grandes-dents-6371725.html
Page intérieure du livre À qui sont ces grandes dents?Page intérieure du livre À qui sont ces grandes dents?Page intérieure du livre À qui sont ces grandes dents?

Nos partenaires

Conseil des arts du CanadaMinistère du Patrimoine Canadien