Couverture de Le monde secret d’Adélaïde

Le monde secret d’Adélaïde

AUTEURE : Elise Hurst
ILLUSTRATRICE : Elise Hurst

TRADUCTRICE : Christiane Duchesne
À partir de 3 ans
32 pages

Au cœur de la ville, Adélaïde mène une vie paisible. La nuit, elle écoute le chant des étoiles, mais durant le jour, elle veille sur ceux qui lui ressemblent, ceux qui vivent en silence, qui dansent, ceux qui rêvent, solitaires.

Rien ne lui laisse croire que bientôt, d’une manière imprévue et dans une grande joie, son monde secret se sera métamorphosé.

Un conte empreint d’une grande, grande tendresse et qui nous rappelle l’importance de tisser des liens. Que de grandes choses peuvent arriver lorsque nous avons le courage de sortir de l’ombre. Un texte tellement juste et des illustrations envoûtantes!

Distinction

  • Sélectionné pour deux prix importants en Australie, le Prime Minister’s Literacy Award et le CBCA Picture Book of The Year.

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-11-6
  • Distribué par dimedia.com
18,95 $

« Adélaïde vit seule, contemple son monde, en connaît chaque recoin. C’est la rencontre d’une autre solitude qui va l’amener à changer, à vivre ce monde autrement. Un texte poétique qui prend tout son sens à la lumière des illus- trations. Ces peintures riches, qu’on ne se lasse pas d’observer encore et encore, donnent une profondeur somptueuse à l’histoire. Un album splen- dide qui nous porte de la solitude vers la rencontre de l’autre. »

Marie Dupin de St-André, Le Pollen

« Au milieu d’une ville grouillante d’activité où s’affairent des ours bien vêtus, des renards, des chats, des humains et des autruches, Adélaïde, une jeune fille lapin, passe ses journées seule dans son atelier à l’abri derrière un rideau rouge. Sa sensibilité, son regard brillant et chargé d’émotion, ses oreilles coquines nous rappellent d’autres lapins « humanisés », qu’on pense à The Velveteen Rabbit de Margery Williams et de William Nicholson, aux nombreuses familles de lapins de Beatrix Potter, à The Country Rabbit and The Little Gold Shoe de Marjorie Flack ou encore à la complexe psychologie de l’exode des lapins dans Watership Down. Les illustrations à l’huile, impressionnistes et émouvantes, dotent Adélaïde du même sentiment brûlant, pathétique, de la même intelligence que ceux-ci. La douloureuse solitude d’Adélaïde et son suprême désir de communication font de cet ouvrage un album parfaitement approprié à des lecteurs plus âgés. Sa formidable fantaisie plaira aux enfants de tous les âges : des poissons et des voiliers planent au-dessus des rues, le centre-ville est peuplé d’animaux pendant que, sans se connaître, Adélaïde et Renard racontent la vie de l’autre, l’une par l’écrit. Lorsque la tempête se lève, les faisant entrer l’un et l’autre en collision, le cœur du lecteur vibre aussitôt devant cette œuvre d’art magistrale, marquée de traits et de couleurs à couper le souffle. Les portraits d’animaux aux prises avec des sentiments humains surprennent par l’exactitude de leurs émotions, de leur empathie, et de leur superbe exécution. Les sentiments complexes exprimés à travers des tableaux sont si poignants qu’ils demandent une deuxième lecture. »

Kirkus

« Coup de cœur du jour pour cet album magnifique! Peu de mots, beaucoup de sentiments. Le choc de rencontrer son âme sœur, savoir que le monde ne sera plus jamais le même... superbement illustré, une écriture évocatrice, un chef d'œuvre! "Le monde secret d'Adelaide" d'Elise Hurst aux editions D'eux »

Librairie Buroplus Lanaudière

« L'australienne Elise Hurst est l'une des belles découvertes que vous pourrez faire en 2017 grâce aux éditions D'eux : elle a un coup de pinceau hallucinant et sait user de couleurs chaudes et vaporeuses pour nous transporter dans son univers anthropomorphique. Dans ce premier album en français, il y a Adélaïde, une artiste qui raccommode les solitudes... »

Les libraires

« On aime d'abord les illustrations, puis le texte vient se greffer directement sur les images et les fais vivre d'autant plus. Tranquillement, on apprend à connaître Adélaïde et le monde dans lequel elle se réfugie et duquel elle s'inspire. Puis, parfois sans que l'on s'y attende, de nouvelles rencontres ou des événements imprévus peuvent changer bien des choses. Un album qui demande à être lu et relu. »

Caroline Billo, Librairie Monet
Page intérieure du livre Le monde secret d’AdélaïdePage intérieure du livre Le monde secret d’AdélaïdePage intérieure du livre Le monde secret d’Adélaïde