Couverture de Des ailes dans la nuit

Des ailes dans la nuit

AUTEURE : Jane Yolen
ILLUSTRATEUR : John Schoenherr

TRADUCTRICE : Christiane Duchesne
À partir de 5 ans
32 pages

Voici une histoire tout en douceur et emplie de poésie qui décrit avec tendresse l’amitié particulière entre un père et sa fille, ainsi que l’étroite relation entre le monde des hommes et la grande nature.

Gagnant de la médaille Caldecott en 1988 pour les aquarelles exquises de John Schoenherr, ce livre mystérieux et intime, saura réchauffer des nombreux jeunes lecteurs.

Thématiques : paternité, hiver, grand-duc, nuit, persévérance

Distinction

  • La médaille Caldecott en 1988

Renseignements supplémentaires

  • ISBN 978-2-924645-10-9
  • Distribué au Canada par dimedia.com et en Suisse par WWW.HEIDIFFUSION.CH
18,95 $

✮✮✮✮✮ « Courir le grand-duc, à deux, tard dans la nuit, telle est la quête d’un père et de sa lle. Le lecteur les suit pas à pas, frissonne et espère avec eux. Cet album, lauréat de la prestigieuse médaille Caldecott en 1988, est une splendeur sous tous les plans. La langue poétique et rythmée de Jane Yolen, traduite avec force par Christiane Duchesne, nous fait vivre, par le recours aux sens, tous les détails de l’attente et de la joie partagée. Les il- lustrations, qui dépeignent majestueusement le caractère énig- matique de la forêt enneigée, participent à la création d’une ambiance à la fois simple et enchanteresse. À lire en famille, cet album donne envie de poursuivre ses rêves. »

Marie Dupin de St-André, Le Pollen

« Le thème de la patience auréolé de celui de la relation père-fille sous-tendent ce récit qui saura bien sûr et d’abord intéresser les petits, mais aussi faire écho chez les plus grands grâce à cette profondeur, cette quête de soi, cette volonté d’aller au bout de ses désirs, de toucher la récompense après les efforts. »

Marie Fradette, Sophielit.ca

« La patience et le silence sont de mise et le froid, mordant, n’a pas les dents assez aiguisées pour émousser la ténacité des deux marcheurs. Un propos poétique et sage, que l’on a envie de murmurer pour laisser la magie opérer. Des aquarelles sublimes et grandioses, rien de moins, qui honorent la majesté de la forêt et de ses habitants et qui, en diapason avec le texte, font de ce livre un objet précieux. »

Chantal Fontaine, Librairie Moderne

« Vous est-il déjà arrivé de terminer un livre le cœur gros, ému par la puissance des mots? De refermer la quatrième de couverture et de prendre un moment pour savourer cet instant? En terminant Des ailes dans la nuit de Jane Yolen, j’ai vécu un petit deuil. Bien sûr, j’allais pouvoir le relire encore et encore, mais plus jamais je ne revivrais cette première rencontre avec l’œuvre. Avec des mots justes empreints de poésie, Jane Yolen raconte la douce soirée où un père amène sa fille courir le grand-duc. »

Catherine Boissy, J'enseigne avec la littérature jeunesse
Page intérieure du livre Des ailes dans la nuitPage intérieure du livre Des ailes dans la nuitPage intérieure du livre Des ailes dans la nuit