Après la chute

Retour à l'actualité

À l’origine, le héros d’une comptine traditionnelle anglaise, Humpty Dumpty — mieux connu dans la chansonnette sous le nom de Rondu-Pondu —, a été rendu célèbre notamment grâce à la petite Alice de Lewis Carroll avec qui il entretient une conversation aussi loufoque que profonde dans De l’autre côté de miroir. Renouant avec ce personnage à la fois fragile et fier, l’Américain Dan Santat remonte le fil du temps et permet à cet œuf légendaire non seulement de s’expliquer, mais aussi de se refaire une vie.

« Là, juste en haut du mur, c’était mon endroit préféré. Je sais, c’est un drôle d’endroit pour un œuf, mais j’aimais être tout près des oiseaux » raconte le personnage en amorce de l’album Après la chute La remontée de Humpty Dumpty à paraître aux éditions d’Eux. Rien d’étonnant, bien sûr, à ce que cet œuf soit amoureux des oiseaux, du ciel, de cet infini, lui qui n’a pas encore atteint ce stade de développement. Mais depuis cette chute, la peur des hauteurs le confine à regarder le ciel d’en bas jusqu’à ce qu’un événement impromptu l’oblige à affronter sa crainte des hauteurs, à grimper tout en haut du mur et à rejouer son histoire.

Si les thèmes de la peur et du courage fondent cette histoire, l’auteur, qui a remporté la médaille Caldecott en 2014, donne une seconde chance à ce héros classique, investit l’espoir d’une vie meilleure et la chance de l’entreprendre. Mais ce qu’il lui permet surtout, c’est de renouer avec sa nature profonde, de retrouver l’essence cachée ou étouffée par la peur ou la honte. Ainsi, quoi de plus naturel pour ce coco rondouillet à l’allurebalourde que de voir sa coquille sebriser et d’y découvrir alors des ailes immenses qu’il déploie dans l’azur. Naturel peut-être, mais il fallait y penser.

Lire la suite  : https://www.ledevoir.com/lire/549402/apres-la-chute-sous-la-coquille

Vous avez aimé?
Partagez!

Notre partenaire

Conseil des arts du Canada